Thé dansant. Une invitation commune le 3 mars